Rechercher
  • Jean-Luc Tulliez

Retenir son souffle pourquoi c'est facile ?

Mis à jour : 27 juil 2019


Les cétacés que nous observons au cours de nos voyages retiennent leur souffle pendant de longues périodes: de 15' pour les dauphins, 45' pour les baleines à bosse et même jusqu’à 90' pour les cachalots. Mais la baleine Cuvier détient tous les records avec une plongée de 2h17 ! La respiration des mammifères marins à la surface passe par l’évent (une sorte de tissu adipeux) qui s’ouvre au sommet du crâne par un ou deux orifices afin d'expirer et d'inspirer l’air en une seule séquence, à plein régime. Par exemple, les dauphins Tursiops ne respirent que 3 fois en moyenne par minute, contre 10 à 15 fois chez l'homme. Leur volume pulmonaire est similaire au nôtre. Mais ils renouvellent 80 à 90% du volume en une inspiration, contrairement à l'homme qui doit respirer au moins 6 à 8 fois pour réussir ce recyclage. L'homme n'utilise que 10 à 15% de sa capacité pulmonaire.

Le temps de plongée en apnée de certaines espèces de baleines peut atteindre plus d'une heure, elles utilisent d'autres moyens pour respirer: la myoglobine, une protéine capable de transporter et de stocker l'oxygène dans le tissu musculaire. Cela fonctionne comme l'hémoglobine qui transporte l'oxygène dans les globules rouges. Ainsi, les baleines utilisent l’oxygène stocké dans les muscles pour plonger pendant de longues périodes. Chez l'homme, pour surmonter le manque de myoglobine, l'organisme met en œuvre le "réflexe du mammifère marin". En s'entraînant à la plongée en apnée, le corps s'habitue au manque d'oxygène et augmente le taux de myoglobine présent dans les muscles. L'homme s'adaptera au milieu aquatique en renforçant son réflexe de plongée en apnée inscrit dans nos gènes. Il est mis en place lorsque nous rentrons en contact avec l'eau mais encore plus lorsque notre visage est immergé, plusieurs phénomènes interviennent la bradycardie en diminuant le rythme cardiaque. La vasoconstriction pour réduire la consommation d'énergie, le corps procède à une redistribution du sang circulant au profit des organes vitaux en diminuant la taille des vaisseaux périphériques. Ensuite, la rate se contractera pour libérer plus de globules rouges afin de faciliter le transport de l'O2.

Ces facteurs augmentent avec l'entraînement et passent de 20% chez les novices à plus de 30% chez les sujets entraînés. Paradoxalement, ce n'est pas le manque d'oxygène qui est la première cause du "besoin de respirer", mais l'excès de CO2 (dioxyde de carbone, perte de la combustion de l'oxygène) dans le sang, lors de l'apnée.

L'oxygène (O2) est capté dans l'air de nos poumons et est acheminé dans notre circulation sanguine pour être transporté et délivré aux tissus et aux organes. Nos poumons éliminent également le dioxyde de carbone (CO2) de notre sang lors de l'expiration. En apnée, le taux de CO2 augmente pendant le temps de rétention de l'air, après un certain temps en fonction des individus, les contractions du diaphragme surviennent pour nous signaler cette volonté d'expulser le CO2. Pour améliorer le seuil de tolérance au CO2, il est nécessaire de suivre une formation spécifique.

Outre les facteurs gazeux et mécaniques, des facteurs psychologiques (motivation, attention, relaxation, lâcher prise) jouent un rôle déterminant dans la durée de l'apnée. Dans cette activité, qui n'est pas un comportement physiologique spontané, la relaxation physique et mentale, le "lâcher prise" est fondamental. Il est notamment travaillé grâce à des techniques de relaxation et de respiration inspirées de Pranayama: Avant l'apnée, une respiration complète est nécessaire pour oxygéner le corps. Contrairement à la respiration habituelle, la respiration commence par la partie abdominale et se termine par le haut (épaules et thorax). Cela se fait en trois étapes: Nous commençons par inspirer par le ventre. Le diaphragme s'abaisse et le volume pulmonaire augmente pour recevoir un maximum d'air. Ensuite, nous remplissons toute la cage thoracique et finissons par remplir la dernière partie des poumons supérieurs. Idem pour l'expiration, tout se fait dans une grande fluidité comme le mouvement d'une onde. Au cours de vos voyages, Bluexperience propose des cours de yoga spécifiques à l'apnée: apprendre les techniques de relaxation par la respiration et la posture de relaxation du corps et de la cage thoracique.

#plongéeenapnée #apnée #yoga #longlife #dauphins #ocean #breathhold #marinmammal #freedive #apnea #sport #bluexperience #freediving #freedive #relaxation #ocean #underwater #extreme sport #fun #family #wild #freedivehq #naturelover #bluewater #love #games #immersion #connection #energy #vitality #freedom #friends #marinelife #goodvibes #raidwsf #spermwhale #bluewhale #breathhold #dauphins 🐳🐬🐋🦈🐠


Bluexperience Inc - Cebu © 2015 BlueXperience - All Rights Reserved


111 vues

BLUEXPERIENCE

Mar Beach, Marigondon Mactan, Lapu-Lapu Cebu, 6015

Tel Messenger & WhatsApp : + 33 (0) 615 141 449 / +63 (0) 906 049 8499

Email : contact@bluexperience-freediving.com

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - White Circle

Bluexperience-Freediving Corporation  © 2013 BlueXperience - All Rights Reserved  - Conditions Générales - Conditions de venteWebdesigner